Avertir le modérateur

05/08/2011

B comme ... Bon anniversaire !

37 000 000 c’est environ le nombre de battements de cœur en une année,

Il n'a battu que pour toi ….

et maintenant ?.....

 

Ma sueur a épuré mon corps de toute son eau, le bourbon l’a remplacée dans un vertige exagéré d’inconscience … 

Les courbatures signent le passage du temps sur mon corps… 

La caresse vertigineuse de quelques touches du piano emporte ma sentimentalité au-delà du raisonnable… Demain je tournerai la page du grand calendrier de la vie sur une nouvelle année…

… nuit agitée …

Comme un cadeau de la vie, cette nuit, j’ai vécu près de toi, je t’ai même entendu ronfler !

Attendrissante, câline, généreuse... Ma Compagne…

Hier soir tu avais tout préparé : les petites bougies pour colorer de tendresse, la musique douce pour parfumer de plaisir, la bouteille de champagne pour magnifier l’occasion et les petites bouchées gustatives pour jouer de mes envies gourmandes. Un coffret cachait sa surprise sous un gros ruban rouge au centre de la table.

Sous ton chemisier blanc échancré plus que de raison les joyaux de ta féminité excitaient mon désir, une irrésistible envie de me coller à toi, de te sentir, de te respirer, de te fusionner…

Je t’aime…

Tendre, affectueuse… Mon Amoureuse …

Allongée sur mes genoux dans ce canapé rouge, tu ronronnes du plaisir de mes caresses. Mes doigts amoureux jouent de tes cheveux polissons, trainent sur le dessin de tes traits angéliques avec délicatesse, ferment tes paupières sur ce moment de béatitude partagée, violent le secret de tes lèvres entrouvertes sur un baiser… Je ferme les yeux sur ce moment d’absolu, le néant inonde mes pensées pour vivre de ce silence, je t’entends vivre de nous…

Je nous aime…

Polissonne, gamine, affectueuse… Mon Nounours…

Nos petits amis en peluche se battent nos bras entre nos corps nus collés sous la couette. Tu minaudes contre moi comme un chat pour préparer sa nuit, tu roucoules de petites gentillesses désarmantes, je chercherai ce lieu secret au creux de ton cou pour m’y cacher. Dans un sourire de toi je plongerai heureux dans des songes enflammés gorgés de tes images... Demain matin tu auras du mal à te réveiller comme pour profiter encore de ce plaisir inconscient d’être ensemble.

Je t’aimerai …

Déconnectée, animale, sensuelle, sexuelle … Ma Femme…

Il en faudra du café et de la nicotine pour te reconnecter au temps présent tant tu n’es pas du matin ! Reine de ce royaume du ti’dej que je t’aurai bâti de ces Danao, tartines, café, miel et St Hubert. Quelques messages sur ton ePhone, signe de ton retour à la réalité. Tu viendras te coller dans mon dos, friponne, feignant d’ignorer mon travail de vaisselle, jouant de mes sens excités… Je dévorerai férocement ton corps de mes baisers brulants et t’arracherai des hurlements de plaisir impudiques, je te laisserai galoper avidement sur mon sexe affamé dans des jeux de positions incongrues, nous rugirons d’un même orgasme d’amour…

Je te désire…

Passionnée, intrépide, dynamique… Ma partenaire…

Irradiants et inconscients, nous partirons semer la bonne humeur de notre amour dans ces jeux d’un quotidien serein. Ces rencontres improbables à la merluchonne éclaireront notre bonheur d’être simplement ensemble d’une aura de ravissement, ces gamineries et autres fadaises sportives scelleront notre plaisir de partager, ces folies dépensières dans des soldes tentatrices se joueront avec rires de nos déficits probables, ces soirées délirantes où amis et connaissances se mêleront pour des fêtes déjantées, ces excursions familiales teintées de bébés et d’affection régénérante…

Je te vivrai...

 

Aujourd’hui c’est mon anniversaire.

Bercé des souvenirs d’il y a 37 millions de battements, je me consume de ton absence
et cherche dans mon cœur les signes de toutes celles qui font celle qui nourrit ma vie…

 

La cruauté de ces scènes de mon imaginaire où tu te joues du soleil d’été et des vacances, de la mer si proche et qui t’arrache chaque jour sur ta planche de surf, de ces jeunes fous, beaux, drôles, insouciants qui se droguent de ma Princesse détruit chaque jour davantage mes espoirs de toi et te délivre insensiblement de moi…

Comme une vague qui recouvre le château de sable pourtant construit avec patience et passion, je sens que le temps efface de ton cœur les traces de mon amour avec la férocité d'une jeunesse blessante… Le silence trace les barreaux violents de ma prison mais nourrit la puissance de ma peine.

 

 

Aujourd’hui c’est mon anniversaire et je suis triste….

 

Follement je guetterai toute la journée le « Bon anniversaire… » sur mon téléphone,

 

Déraisonnablement j’espèrerai un lendemain paré d’autres couleurs,

 

Constamment je vais rêver de toi de moi de nous,

 

Violemment encore

 

je t’aime ….et je t’attendrai …

 

Bon anniversaire Doune .....

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu