Avertir le modérateur

05/08/2011

E comme ... Lettre à mon aimée ...

 

 

 

Ma tendre aimée,

 

Quel facteur sera capable de te porter ces cris arrachés par ces mots …

 

 

 

 

 

Il suffirait d’un signe …
Il serait beau le matin où dans tes yeux je lirais les plaisirs d’une nouvelle journée

et où dans mes bras tu devinerais les promesses de ma tendresse …

Elle serait belle la journée où nos envies de partager se noueraient de notre complicité

et où nos regards devineraient les mêmes convoitises …

Elle serait douce notre soirée où la sérénité d’un coucher de soleil colorerait la douceur de nos étreintes d’une rose passion …

Elle serait sensuelle notre nuit où l’appétit de nos peaux électriques dévorerait avec frénésie nos envies érotiques …

 

Il suffirait d’un signe …
Il serait si violent à mon cœur cet appel à croiser tes yeux

Il serait si fou l’appel à ignorer les distances jusqu’à toi

Il serait si brulant mon désir de nourrir ta tendresse

Il serait si passionné ce geste de l’offrande de ma vie

 

Il suffirait d’un signe …
Il sera long ce temps qui n’en finit pas de couler jusqu’à toi

Il sera douloureux aujourd’hui ce chemin dans nos traces de béatitude

mais il sera généreux d’un bonheur espéré ce temps de l’attente

où mes prières rejoindront mes suppliques à notre étoile

 

Il suffirait d’un signe …
Il suffirait d’un signe … un café un diner une soirée un balade sur la plage un sourire …

pour embraser mon cœur et t'emporter par la ferveur incommensurable de mon amour …

 

Il suffirait d’un signe …
                                         
celui de ton cœur …

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu