Avertir le modérateur

05/08/2011

K comme ... ski ?

Ma princesse est une vraie sportive ! Son passé de championne de France n’est pas si loin pour ne pas en avoir laissé quelques muscles délicatement cisaillés sur ce petit corps de rève ….


Aujourd’hui direction les sports d’hiver ! J’appréhende un peu de ne pas être à la hauteur et qu’elle ne me trouve pas plus doué qu’un distributeur de perches de téléski retraité mangé d’arthrose … Mais la Golf roule vers les pistes des Pyrénées avec surf, combinaisons et force de gros pulls, crèmes solaires pour ne pas rentrer avec le nez d’un ivrogne et lunettes de soleil pour frimer au bureau avec ces marques outrancières !


Le studio était noté coquet, l’expression est assez bien choisie : la cuisine la salle le salon le coin télé l’entrée et la chambre sont la même pièce ! Heureusement que notre pudeur s’accommode facilement de ces promiscuités… Ma princesse choisit tout de suite son coté du lit, marquant ainsi son territoire comme un chien des Pyrénées. Bon tant pis je serai dans la cuisine pour dormir, mais sans doute les courbatures et le soleil auront-ils raison facilement de mon anesthésie… C’est surtout pour les fesses que j’ai peur, ma façon de skier étant un peu … personnelle !!?


Sitôt déposé les bagages, tout schuss sur les pistes enfin plutôt le magasin pour moi qui n’ait pas de matériel. Sur les conseils avisés d’un vieux montagnard affublé d’un bonnet de 300 ans et digne de jouer dans les bronzés je ressors avec de très belles chaussures roses de 12 kilos chacune très sexy et d’une paire de planches que je trouve démesurément grandes. La pro est déjà aux remontées et me fais signe de me dépêcher de la rejoindre sur le télésiège.


Pas de câlin là, on est là pour skier ! A la place du bisou d’encouragement ce sont les limites de la piste à ne pas dépasser pour ne pas tomber dans le ravin ou déclencher une avalanche. Rassurant. En plus il fait un froid de chien des Pyrénées ! je voulais frimer devant ma star avec un très beau tee-shirt aux couleurs de Mr Dusse, résultat j’ai l’air d’un gugus et j’ai les poils du torse aussi durs que ceux d’une brosse à chien. Dernier virage, saut, rétablissement. On y est !

Et tu crois que ma prof m’attendrait ? Et bien non, elle est déjà en train de voler sur les bosses en poussant des cris de plaisir, un sourire dentifrice éclatant, une allure hallucinante, et à une vitesse qui me force l’admiration : mais que je l’aime cette nana ! elle est trop géniale.
Elle me fait des grands signes de la rejoindre … C’est le moment !


Mon style s’apparente plutôt au « skieur chercheur de champignons » : Penché en avant, les fesses bien en arrière, les bras en mayonnaise, le juron jamais très loin et les skis avec une vie personnelle assez établie, je me lance …. Elle est morte de rire, je la vois se tordre près des poteaux en bas de la piste, je crois même qu’elle en pleure l’ingrate. M’en fous, je descends quand même et c’est ca le plus important non ? Mais non….


Forcément au moment où je m’apprête à un virage chassé que je veux du meilleur effet pour l’impressionner, voilà un espère de blanc-bec d’au moins sept ans qui me déboule dessus avec une facilité déconcertante et une combinaison d’un jaune poussin tout à fait discrète ! Alors n’écoutant que mon courage pour lui sauver la vie !! je me lance à terre (plutot à neige) et là tout empire … Les skis s’emmêlent, s’enroulent autour de moi, je commence une descente fessière ultra rapide. Les passants entendent mes hurlements et dans ce fatras de ski, de lunettes et bonnet, de bâtons et aux couleurs de Mr Dusse, devinent le bonhomme. Et tout le monde de se moquer et pire de m’accompagner dans ma chute !! Je descends ma première piste devant ma Princesse le cul dans la neige en jurant tout mélangé sur moi-même et escorté par une horde de fêtards trop content de trouver là sujet à délires !!!

Chaque bosse évidemment est sujette à envolée, et au retour à terre (neig) je me remélange et mes skis la jouent encore perso ! Je jure comme un conducteur de chenilletes enlisées mais chaque tentative pour me redresser est encore plus pitoyable que la précédente.
Et ma horde qui joue les « Olé » et les « Vas-y déneige » ne fait rien pour me calmer !!

Ma petite star est violette, elle peine à reprendre son souffle tant elle a pleuré du spectacle. Le groupe de l’escorte s’est installé autour de nous. Je recompte mes os un par un dans un inventaire bougon et cherche à les remettre tous dans le bon ordre. Quelle honte ! Comment puis-je aller demander un calin moi maintenant ?


Heureusement, mon numéro de skieur de l’impossible a vite fait le tour de la station et depuis hier je salue régulièrement quelque ex-spectateur en allant vers les remontées : nous avons été adoptés comme mascottes de la semaine et le plaisir de ce nouveau groupe d’amis est irremplacable…. 


Ma princesse m’a inscrit au cours de l’ESF ….
Grrr…. C’est pas juste …. Bon heureusement il n’y a pas que le ski quand même !


Mais je l’aime quand même … tellement

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu