Avertir le modérateur

05/08/2011

M comme ... Marché ?

« Deux euros seulement la barquette de gariguettes, deux euros seulement, on se les arrache !... » Le bateleur du marché s’égosille avec bonne humeur devant le parterre de badauds arrachés du lit d’un dimanche matin. Les odeurs de poulets grillés jouent avec celles du fromage et des brochettes de crevettes. Les premières tables s’installent autour d’un verre de vin blanc et de copieuses assiettes d’huitres iodées. Un certaine nonchalance entraine tout ce petit monde dans une danse de calme et de sérénité, il fait bon vivre sous ce ciel grisonnant …


Ma Princesse a ouvert la porte avec encore les yeux rouges d’une nuit trop courte. En petit caleçon, les seins à l’air, les cheveux en bataille, la peau d’un soyeux matinal, elle est trop belle … Je la reconduis sous sa couette et m’assied près d’elle délicatement comme pour ne pas briser sa rêverie, je veux la regarder fermer les yeux sur ce moment de douceur, la sentir se pelotonner contre ses petits amis en peluche, témoins de nos confidences, de nos ébats et de nos moments de bonheur partagé …


Le téléphone nous a surpris beaucoup plus tard … Nous étions enlacés l’un dans l’autre comme pour essayer de ne plus faire qu’un corps, qu’un seul être… Il faut se bousculer si l’on veut aller au marché ! Draper ma Princesse dans son peignoir chaud, glisser ses pieds dans ses chaussons à cœur, la mener avec délicatesse jusqu’à son bol de café fumant, son verre de Danao, ses tartines de pain carrées, le petit mot du matin dont le « …infiniment je t’aime… » la rassurera sur mon infinie passion, et son téléphone bien sur, presque excroissance de ses neurones ! Au rythme d’une paresse attendrissante, elle va reprendre pieds dans une journée dont elle sait déjà qu’elle aura la couleur de notre complicité et de notre tendresse …


J’adore la façon inimitable qu’elle a de nouer le dialogue avec les commerçants du marché. Par un sourire, un clin d’œil, un bonjour chaleureux, ils deviennent tous si sympathiques, si prévenants, prêts à des « il y a un peu plus, je vous l’offre !... », invitant à tester avec gourmandise ce saucisson, ce fromage de montagne ou ce gateau au look pourtant improbable.. Comme si elle attirait le « se sentir bien », comme elle aspirait le bien-être, comme si son simple sourire pouvait apporter une dose de plaisir simple et convivial … Je me demande si ma Princesse n’est pas un Ange …. (non en fait, je ne me le demande pas …)


Mais mon petit ange n’en oublie pas pour autant son appétit !! Il faut la voir devant son assiette de poulet /patates crogner à pleines dents les doigts gras et les lèvres luisantes ! La petite assiette en carton a été vidée en un rien de temps et le verre de vin blanc n’a pas eu le temps de laisser s’évaporer ses arômes !... Elle arbore le sourire de quelqu’un de repus et qui vient de croiser le chemin des plaisirs du corps ! Un café et une clope devrait maintenant suffirent à son extase gargantuesque ! 



Je susurre qu’une petite sieste pourrait peut-être l’aider à digérer… Son regard malicieux trahit sa pensée et sa main qui vient se blottir dans la mienne emporte définitivement nos envies vers les nouvelles frivolités dans lesquelles nous allons nous noyer …


Plus tard nous partirons à la découverte de son nouveau cocon de vie ... Plus tard ...


Partageons encore ces moments de vie, ma Princesse ...
Appelle-moi ...

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu