Avertir le modérateur

05/08/2011

T... comme si j'écrivais pour Toi ?

Sans doute mégalo peut-être un brin altruiste, et si j’écrivais pour toi …

 

Tu viens de partir faire ton footing avec ta tenue de chaperon rouge : ton pantalon de jogging rouge  absolument pas seyant, tant mieux je ne veux pas que les autres voient ton petit cul sexy, ton teeshirt des années quatre-vingt ringard à souhait, et tes chaussures rouges que tu as dû acheter il y a au moins un million de foulées ! tu n’es pas beau comme ça mon chéri ! 

 

Mais je sais que tu as besoin de courir pour te prouver que tu le peux encore. Tu ne me le dis pas mais je sais que tu cherches surtout à rester jeune dans ta tête et que tu as peur de mon regard sur toi. Grand béta ! je t’aime comme tu es tu sais ?

 

 

Je vais ranger un peu la chambre… Il y a eu la guerre hier soir entre les draps !… (lire…).
Dans ces moments de sensualité drapés d’une pénombre complice nous n’avons plus d’âge et nos jeux témoignent de toute notre affection et de notre tendresse au-delà des limites de nos corps. Nos peaux se reconnaissent et se caressent dans un ballet de frissons. Tes mains embaument mon désir dans ce cocon de tendresse et de délicatesse. Nos souffles et nos cris éclairent nos ébats comme autant de fleurs de bougies. Tu es beau lorsque tu me fais l’amour mon Doune !

 

Tentation Interdite… Il me revient en tête cette soirée dans ce pub vannetais où nous nous cherchions un petit nom teinté de cette attirance déjà complice… J’avais quand même réussi à te faire avouer le sens de ces deux lettres qui nous suivront pour toujours. Tu avais l’air si gêné si penaud que tu en étais attendrissant. Nous n’imaginions ni l’un ni l’autre ce déluge de sentiments qui allait noyer nos âmes dans un océan d’amour pendant si longtemps et nous emporter vers des horizons complètement fous… vers des tentations pas si interdites finalement ! Je crois que je t’ai aimé tout de suite mon Doune.

 

Tu as laissé trainer tes papiers de la fac sur le bureau de la chambre. Je sais combien tu aimes ces relations avec tes étudiants, ta volonté simple et sincère de leur apprendre ce que tu sais, ta façon de croire que tu peux les aider dans leur vie professionnelle. En fait je crois que tu aimes les gens, viscéralement. La preuve tu parles à tout le monde, même si parfois tu m’énerves un peu quand tu abordes la caissière de Carrefour ! Le pêcheur de Gavres, le gardien de la Chapelle de St Matthieu, le marin du bateau de Lorient, le serveur de la crêperie… Moi aussi quelques fois j’ai entrepris les dialogues, tu te souviens à Groix (sur notre île à la plage paradisiaque) ! Tu as sans doute de l’influence sur moi !
Ta volonté de ne jamais faire de peine trahit ton désir profond d’être aimé et de participer à la quiétude heureuse des quotidiens de ceux que tu croises. La vie est belle près de toi mon Doune.

 

Tu avais laissé plein de petits mots sur les murs de la cuisine ce matin encore et j’ai trouvé la rose fraichement coupée que tu avais délicatement posée près de mon bol. Toutes tes attentions si délicates si affectueuses si tendres m’irradient du bonheur d’être près de toi. Je te l’ai répété hier soir avant que tu ne plonges dans un sommeil réparateur au creux de mon épaule (trop vite d’ailleurs, ça m’énerve de voir à quelle vitesse tu t’endors !) : le temps est si doux et si paisible près de toi que ma vie danse dans des volutes de bonheur et de quiétude que je n’avais jamais connues. Je suis si bien près de toi mon Doune.

 

Demain nous partirons rejoindre notre cocon bordelais. Tu vas encore trouver dix kilos de bagages à emporter ! Heureusement que tu m’as laissé refaire ta garde-robe, il fallait un coup de jeune dans tes chemises d’un autre âge et dans tes pantalons archi-non-moulants. J’adore mater ton petit derrière dans ces petits caleçons à rayures et te dessiner comme dans mes rêves : chemises tendance, jeans fashion, pulls qui appellent les câlins tout-contre… Je sais que tu cherches tous les jours à me plaire, à faire briller dans mes yeux la fierté d’être près de toi… 

J’adore le matin quand mon « bébé », assis sagement, me laisse jouer du gel coiffant dans ses cheveux, et que je peux comme une mère attendrie deviner toute ta passion dans ce regard soumis et si tendre… Il est à moi ce Doune d’amour !

 

Génial ! Quelques fois, souvent même, il « déchire » mon homme (tu adores quand je dis ça !) ! Son imagination n’a vraiment pas de limites. Avant de partir courir, il avait placardé sur le miroir de la salle de bains toute une liste de choses que nous pourrions faire ensemble (lire…) en arrivant à Bordeaux. Tu es fou mon Doune ! mais Dieu que je t’aime tant tu es dingue de moi … Imaginer un avenir près de toi m’est si doux au cœur !

 

Tu ne vas pas tarder maintenant.
Tu vas arriver noyé de sueur, fier de me montrer que tu es encore « en état » dans tes yeux insolents, te coller à moi pour m’entendre hurler en riant que tu pues, partager le jus de fruits que je viens tendrement de te préparer, avant de foncer sous la douche… où je vais peut-être bien te retrouver … à moins que tu ne sois pas aussi bien conservé que tu le prétendes après soixante-dix minutes de footing !.. Je l’adore mon Doune !

 

Comme une évidence, je l’aime mon bonhomme, tout vêtu de rouge, mon Chaperon Rouge avec son gâteau de tendresses et de délicatesses qui vient ouvrir chaque matin la porte de mon cœur avec sa clé d’amour, celui qui m’apportera aujourd’hui encore cette sérénité d’une vie où tous les bonheurs simples se conjuguent pour construire un idéal quotidien que je veux partager avec lui.
 

Hier soir, sur la plage, lorsque nos doigts croisés et nos lèvres collées, nos corps fusionnés et nos yeux vissés… il n’a pas réussi à me le dire, mais je le sais. Je suis devenu toute sa vie, tout son quotidien et tout son avenir... 

Je n’ai pas réussi à le lui dire non plus, mais il le sait aussi...
 

Mon Doune je t’aime pour toujours …

Sonnette ! Mon homme rentre à la maison …

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu