Avertir le modérateur

05/08/2011

Vendredi... Lettre du matin ...

Bonjour ma Boubou

 

Cauchemar cette nuit …
La scène se déroule dans un appartement à Hendaye, de l’autre coté de ta rue.
C’est le matin, deux couples se réveillent. Celle qui m’accompagne est invisible. Tu sors de la chambre avec ton air endormi, ta frimousse encore fripée de tes rêves de la nuit, noyée dans un long tee-shirt foncé qui efface tes formes. Un grand escogriffe fait du café dans une cafetière énorme, noire en plastique. Il parle trop déjà, il raconte qu’il va installer ses parents dans l’appartement d’en face… Il nous saoule déjà… Pas très beau, grand et solide, une voix sans accent.

 

Tu ne parles pas, tu gardes la tète baissée, sans doute ton réveil est-il difficile.
Je traine mon corps jusqu’à la première tasse de café, tu sais, celle qui m’est indispensable le matin ! « un truc de dingue » tu disais même en me voyant revivre aux premières gorgées de caféine… Nos regards se croisent par en-dessous, nos yeux se cherchent maladroitement…

 

Vision cauchemardesque… Hier encore j’avais l’espoir secret que tu finirais par te rendre compte combien cette relation que tu vis avec ta « rencontre » est insignifiante par rapport à la puissance de ce que nous avons vécu, que ton « j’ai besoin de réfléchir » finirait par t’ouvrir les yeux du cœur, que tu te rendrais compte que celui pour qui du disais « je ne suis pas amoureuse » n’est pas l’homme de ta vie, que notre parenthèse a été trop longue…

 

Ce matin, le ventre me fait si mal tant mes boyaux me broient, mes neurones sont si électrisés, mon regard ne sait plus où se porter pour ne pas s’affoler, je ne sais plus comment résister à cette puissante vague de dépression. Je cherche la force de tenir encore, mais je ne sais plus où chercher les forces. J’hésite à t’envoyer un « … je n’y arrive pas… sans toi… » qui ne m’aiderait sans doute pas mais nourrirait une journée encore une flamme de vie.

 

J’aimerais pouvoir écrire tout ce que je t’aime, tout ce que tu me manques, tout ce que je veux rêver pour toi, tout ce bonheur que je voudrais t’offrir avec sincérité et passion… mais ce matin je ne trouve pas les mots … J’ai si mal…

 

A plus tard ma chérie,
je t’embrasse,
je t’aime …. Infiniment …

 

Ton Doune

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu